GroinGroin – Association & Refuge

Ecrit par groingroin | Dans Découvrir l'association | Le 18-12-2009

En 2005, une vétérinaire et une passionnée de cochons fondent l’association et le refuge GroinGroin. Le refuge situé en Sarthe s’étend sur 12 hectares. Aujourd’hui, plus de 70 animaux sauvés y coulent des jours heureux. GroinGroin est aussi un réseau national de placement de cochons abandonnés et un centre d’information. L’association est composée d’une équipe bénévole vivant avec des cochons dits de compagnie.

Information, sensibilisation, protection des cochons (nains/vietnamiens et de ferme)
kune-fabracerfb2Notre mission initiale est la lutte contre la désinformation dont les cochons nains sont victimes et les abandons qui en découlent : 70 % des cochons « de compagnie » sont abandonnés. C’est pourquoi nous proposons différents supports d’information dont un guide complet en libre accès sur notre site internet. Par ailleurs, notre équipe répond aux questions des particuliers et vétérinaires 7 jours sur 7.

Le refuge
Notre refuge héberge 70 animaux abandonnés, parfois maltraités et pour certains sauvés de l’abattoir : 35 cochons (cochons nains et cochons de ferme), une douzaine de chevaux, ânes et poneys, des vaches, chèvres, moutons, poules, dindons, chiens et chats. Aucune reproduction n’est possible (stérilisation)
Le refuge se viite sur rendez-vous et certains jours du mois.

Appel aux bénévoles et aux parrains : Les « coups de patte bénévoles » au refuge ou le parrainage d’animaux sont indispensables !

Réseau de placement et familles d’accueil sur toute la France
Nous aidons au placement de centaines de cochons abandonnés et/ou maltraités sur l’ensemble du territoire. Sélection des futurs adoptants, covoiturages, sauvetages. La liste des cochons à adopter est disponible sur notre site internet et page Facebook.

Anti-spécisme(1), végétarisme / végétalisme
Notre mission initiale a très vite évolué vers la réhabilitation auprès du grand public du cochon en général. Découvrir que cet animal – si mal considéré – est en fait très intelligent, sensible, affectueux et peut être aussi proche de l’homme qu’un chien, invite à questionner nos rapports ambivalents aux animaux : pourquoi certains ont droit au canapé du salon, alors que d’autres ne seraient bons qu’à remplir nos frigos ? Ce questionnement a amené les membres de notre équipe à végétaliser leurs assiettes et à encourager chacun à adopter un mode de vie respectueux des animaux en refusant la consommation de produits d’origine animale.

Anti-spécisme(1) : courant de pensée affirmant que l’espèce à laquelle appartient un être n’est pas un critère moral pertinent pour décider de la manière dont on doit le traiter et des droits qu’on doit lui accorder. L’antispécisme s’oppose à l’exploitation et à la consommation des animaux par les êtres humains.

Note : Notre association est fondamentalement opposée à tout type de discriminations, qu’elles soient d’origine raciale, culturelle, religieuse, physique ou liées aux questions de genre et d’orientation sexuelle. Chez GroinGroin, les humains comme les animaux sont tous des êtres sensibles, et sont à ce titre, bienvenus pour défendre à nos côtés l’anti-spécisme et la cause animale.

Voir nos coordonnées.

 

Rendez-vous sur notre page Facebook où vous pouvez suivre le quotidien de notre refuge et de nos actions (mise à jour quotidienne). A tout de suite !