Parer les défenses

Ecrit par groingroin | Dans Soins courants | Le 26-04-2010

Les cochons possèdent quatre dents qui poussent en continu: ce sont les défenses (deux en haut et deux en bas). Ces défenses poussent en général vers l’extérieur et deviennent assez grandes au fur et à mesure que votre cochon grandit. Notez que les femelles ont des défenses beaucoup moins importantes que celles des mâles et n’ont en général pas besoin qu’on les leurs coupe car elles ne ressortent pas de la bouche.

Zorro a l’air d’avoir de toute petites défenses...

... Attention, elles sont très aiguisées et sont en fait très longues !

Ces défenses peuvent blesser les gens ou autres animaux de leur environnement et parfois même les blesser eux-mêmes lorsque les dents sont mal implantées et traversent la lèvre qu’elles viennent toucher en grandissant.


ATTENTION !

LES DEFENSES NE PEUVENT PAS ETRE ARRACHEES !

En effet, les racines sont très longues (elles remontent sur toute la longueur de la mâchoire) et il n’est pas possible pour votre vétérinaire d’extraire une de ces dents sans risquer de casser la mâchoire de l’animal ou de casser/fissurer la racine restant à l’intérieure, ce qui entraînera des abcès très difficiles à soigner.

Défense posée à l'endroit exact ou elle est normalement située dans la bouche du cochon (et donc invisible) pour se rendre compte de la taille de la racine et sa forme (en rouge) par rapport à la dent visible (en vert)


Comment procéder pour couper ces dents ?

Faire appel à son vétérinaire !

Il va falloir immobiliser votre animal que ce soit par une anesthésie légère (pratiquée bien sûr par votre vétérinaire) ou bien par immobilisation « effet de la tortue »


Scier les défenses (dents qui poussent de façon continue) ne fait pas mal à l’animal – même sans anesthésie – car la partie qui sort de la gencive n’est pas innervée. Attention tout de même à scier bien au dessus de la ligne délimitée par la chaire sur la dent !!

Le vétérinaire a profité de l’anesthésie de ce cochon (castration) pour lui couper les défenses au fil.

Le vétérinaire a profité de l’anesthésie de ce cochon (castration) pour lui couper les défenses au fil.

Parage de dents sur un cochon immobilisé par la technique de la tortue (sans anesthésie).

L’avantage de la position sur le dos « effet de la tortue », pattes en l’air c’est qu’elle évite les risques d’inhalation des défenses au moment où on les coupe : en effet, l’animal une fois bien à plat sur le dos et les pattes en l’air, n’inhalera pas le morceau de dent qui « saute ». Si par le plus grand des hasards la dent retombait dans la bouche de l’animal, elle serait avalée plutôt qu’inhalé du fait de la position de la trachée lorsque l’animal est couché sur le dos. Sur les différents cochons auxquels on a coupé les défenses au séminaire en utilisant la technique de la tortue on a pu voir  la dent « sauter » vers l’extérieur et pas en l’air !

Il ne faut en aucun cas immobiliser les cochons en position verticale (comme un chien qui fait le beau) pour éviter qu’ils inhalent la dent qui va sauter en l’air une fois sciée. En effet, les cochons mécontents d’être restreints, crient et prennent de grandes bouffées d’air à cette occasion. Le risque d’inhalation de la défense est réel. Et si la dent se retrouve dans les poumons, la seule option est malheureusement… l’euthanasie.

Une fois l’animal retourné sur le dos, (il est très important que la tête de l’animal repose sur le sol pour éviter toute inhalation !), et en fonction de la taille et épaisseur de la défense, on utilise soit une pince coupante (d’un bon format !) pour les défenses du bas de la mâchoire soit un fil de fer coupant pour scier les défenses du haut de la mâchoire. Insistez pour que la dent soit sciée au fil et non coupée à la pince coupante. En effet, l’action de la pince peut engendrer une fissure de la dent, donnant naissance à un abcès difficile à soigner. Si vous utilisez le fil coupant vous pouvez faire couler de l’eau sur la défense en même temps que vous sciez la dent, ca fera baisser la température produite par le frottement.

__________________________________

Les rubriques du chapitre Santé donnent quelques informations et conseils concernant la santé des cochons nains mais cela ne remplace en rien une consultation chez un vétérinaire ! !