Les actions de GroinGroin

Ecrit par groingroin | Dans Asso & Refuge, Découvrir l'association | Le 17-12-2009

Cochons nains / vietnamiens

  • Héberger via notre refuge pour cochons abandonnés et nos familles d’accueil les cas les plus urgents
    On héberge dans notre refuge dans la Sarthe en moyenne une trentaine de cochons en attente de placement.
  • Service de placement de cochons abandonnés
    Nous plaçons des centaines d’abandonnés auprès d’adoptants. Nous nous assurons préalablement qu’ils ont une bonne connaissance du cochon, des installations et un mode de vie adéquat. Nous assurons un suivi.
  • Sauvetage de cochons à l’abandon
    Nous organisons quand on le peut des sauvetages et captures de cochons laissés à l’abandon
  • Information
    Nous créons, diffusons et mettons à disposition des informations fiables pour tous : particuliers, associations, refuges pour animaux, vétérinaires (via notre vétérinaire-conseil), média, éleveurs, etc.

    • Site web : www.groingroin.org (accès libre et gratuit)
    • Page Facebook (accès libre et gratuit)
    • Livre : « Le cochon Nain » (19,90 € / Editions Animalia)

    Nous publions et distribuons ces informations via divers supports (site web, tracts, newsletters, cdrom, DVD, mailings), des participations à des salons et séminaires, et grâce à une large couverture médiatique (presse et télé).

  • Campagne de stérilisation des animaux et d’information
  • Organiser des journées pour les propriétaires, les vétérinaires, etc)
  • Recherche d’informations complémentaires sur les cochons
  • Faciliter la vie des familles ayant un cochon pour éviter les abandons
    Nous avons mis en place une « hot line » pour répondre de façon personnalisée aux questions de comportement, d’habitat, de soins, ou autres, un service de pension de vacances, une boutique internet offrant des articles & accessoires spécialisés et un aliment haut de gamme spécifique pour les cochons nains.

Cochons de ferme

  • Héberger au sein de notre refuge  des cochons de ferme
    Nous hébergeons actuellement une petite dizaine de cochons de ferme.
  • Anti-spécisme(1) et végéta*isme
    Réhabilitation auprès du grand public du cochon en général. Découvrir que cet animal – mal considéré – est en fait très intelligent, sensible, affectueux et est aussi proche de l’homme qu’un chien, invite à questionner nos rapports ambivalents aux animaux : pourquoi certains ont droit au canapé du salon, alors que d’autres ne seraient bons qu’à remplir nos frigos ? Ce questionnement a amené les membres de notre équipe au végétarisme et végétalisme.