Immobilisation – Technique de la tortue

Ecrit par groingroin | Dans Soins courants | Le 28-04-2010

Certains soins doivent être fait sur un animal totalement immobilisé pour éviter tout accident ! Il y a plusieurs façons d’immobiliser totalement votre cochon : soit par légère anesthésie (toujours pratiquée par votre vétérinaire bien évidemment), soit par la technique de la tortue.

Cette technique est assez simple : Il s’agit de retourner le cochon sur le dos… Votre cochon va se débattre et crier de mécontentement le temps de le mettre en position mais une fois sur le dos, si vous le maintenez bien dans l’axe, les pattes bien perpendiculaires au sol, il va cesser toute résistance. C’est l’effet de la tortue. ! (Certains continuent de crier d’impuissance, mais ce n’est pas grave !).

  • ATTENTION !

    NE JAMAIS RETOURNER UN COCHON EN TRAIN DE MANGER OU DE BOIRE

    En effet, il pourrait pourrait alors s’étouffer ! Assurez vous que votre animal n’a rien dans la bouche avant de le retourner !!!


Cette technique a été enseignée par le Dr WILBERS, vétérinaire spécialisé cochons nains et cochons de ferme, lors du séminaire en mai 2003.

Le Dr WILBERS a réalisé des centaines de « retournements de cochon » pour parer la corne des onglons et/ou les défenses et n’a jamais eu aucun problème à ce jour. Cette technique a le grand avantage d’éviter tout type d’anesthésie et peut être réalisée même si l’on n’est pas super costaud. Plusieurs femmes de 50 kilos ont réussi à retourner des cochons adultes devant nous !! Et les cochons devaient peser au moins autant qu’elles !




Partir de la position « cochon déjà couché sur le coté »

Le mieux c’est de mettre l’animal sur le dos en partant d’une séance de gratouille de ventre. En effet quand on leur gratte le ventre les cochons se couchent sur le coté en général. Il suffit juste de faire ça assis par terre et de placer ces jambes de chaque coté du cochon la tête vers soi. Saisir alors les antérieurs (le plus prêt du corps possible pour pas lui tordre une patte !) et basculez-le sur le dos. Rapprochez vos jambes pour le maintenir en équilibre. Le tour est joué !

Si vous n’arrivez pas pour une raison ou pour une autre à le retourner comme cela, alors il existe une autre méthode un peu plus physique mais qui marche très bien :


Partir de la position « cochon sur ses 4 pattes »

Placez-vous derrière l’animal, penchez-vous au-dessus de lui pour lui attraper ses pattes antérieures par l’avant bras (très important ! Ne pas attraper les pattes par le bas des pattes pour ne pas les tordre!). Vos mains devant être placées le plus près du ventre du cochon. Puis soulevez-le de terre en position verticale.

Il est important de placer ses mains tout en haut des pattes pour ne pas faire mal à votre cochon en lui tordant une patte.

Il est important de placer ses mains tout en haut des pattes pour ne pas faire mal à votre cochon en lui tordant une patte.

Puis reculez doucement en vous asseyant en même temps par terre. (Vous vous serez placé le long d’un mur pour pouvoir appuyer votre dos). Vous voilà donc assis par terre le cochon est sur le dos entre vos jambes légèrement pliées. Maintenez-le avec vos jambes en rentrant un peu vos pieds sous le corps de l’animal. La tête de votre cochon devra toucher le sol et ne pas reposer sur votre bas ventre (surtout si vous voulez lui couper les défenses afin d’éviter tout risque d’inhalation). Une fois sur le dos, votre cochon va arrêter de se débattre. C’est l’effet de la tortue. Si jamais il se débat toujours un peu c’est parce qu’il n’est pas complètement sur le dos et penche légèrement. Repositionnez-le bien à plat sur le dos en guidant ses pattes avants (sans pour autant les saisir trop fermement) pour les replacer dans un axe parfaitement perpendiculaires au sol. Dans tous les cas, n’essayez pas d’arrêter les mouvements des pattes si votre cochon les agite frénétiquement. Les maintenir fermement ne ferait qu’ajouter au stress du cochon et le faire se débattre encore plus.

Vous voilà assis par terre avec les deux mains libres… Vous pouvez donc couper la corne des pieds ou faire d’autres soins à votre guise ou une deuxième personne peut les faire pour vous ! Lorsque le cochon est sur le dos les quatre pattes en l’air il cesse de se débattre.

Retournement de cochon. Ici Marge, 50 Kg - Etape 1/6

Retournement de cochon. Ici Marge, 50 Kg - Etape 2/6

Retournement de cochon. Ici Marge, 50 Kg - Etape 3/6

Retournement de cochon. Ici Marge, 50 Kg - Etape 4/6

Retournement de cochon. Ici Marge, 50 Kg - Etape 5/6

Retournement de cochon. Ici Marge, 50 Kg - Etape 6/6

Entraînez-vous à faire cette manipulation (au moins une fois) car en cas d’accident ou de soins à faire dans l’urgence il est impératif que vous ayez un moyen d’immobiliser votre cochon. De plus il y a beaucoup de chance pour que votre vétérinaire ne sache pas comment immobiliser votre animal. Vous sauverez ainsi de précieuses minutes en sachant l’immobiliser sans risque. Et si vous êtes sur de vous car vous l’avez déjà fait, vous perdrez moins vos moyens en cas d’urgence !

Alors que le cochon crie lorsqu’il est sur le dos, une fois libéré, il se comporte comme si rien ne s’était passé !

_________________________________

Les rubriques du chapitre Santé donnent quelques informations et conseils concernant la santé des cochons nains mais cela ne remplace en rien une consultation chez un vétérinaire ! !