Guide de poche du cochon nain

Ecrit par groingroin | Dans Résumé "guide du cochon" | Le 06-11-2015

Le guide complet du cochon nain – cochon miniature, cochon vietnamien, mini cochon – de l’association GroinGroin (100 pages) est résumé dans cette fiche de synthèse (4 pages). Des liens vous permettant d’approfondir vos connaissances, sont accessibles dans chaque chapitre de cette fiche. Possibilité d’imprimer la fiche
Si vous préférez parcourir le guide du cochon nain dans son integralité, voici le sommaire des 100 pages.

Informez-vous avant d’acquérir votre cochon !
car 70 % des acquisitions finissent en abandons par manque d’info

Les cochons nains sont très intelligents, affectueux, propres (et oui!), rigolos et passionnants. Ils font de très bons animaux de compagnie SI ET SEULEMENT SI on leur consacre énormément de temps et d’attention, qu’on en sache assez à leur sujet pour leur donner une éducation spécifique à leur espèce et un environnement adapté, Sinon, c’est l’abandon assuré !

Le cochon nain : caractéristiques

Quelque soit la race annoncée (souvent erronée !) : Vietnamien, Nouvelle Calédonie, Yucatan, Pécari, ou dénomination utilisée : cochons américains, mini(atures), véritable toys… Ils pèseront TOUS de 35 à 80 kg (non obèses) pour 35 à 55 cm de haut à l’âge adulte qu’ils atteignent à l’âge de trois ans seulement.

Comparaison taille d'un cochon nain avec celle d'un cochon de ferme. Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Bébés, cochons nains et cochons de ferme ont un gabarit similaire. On reconnaît les « nains » à leurs oreilles petites et pointues, queue droite avec plumeau, groin court, ventre bedonnant. Espérance de vie : 15 ans. Pas d’odeur corporelle (sauf pour les males non castrés) Sevrage : 8 semaines minimum, sinon problèmes de comportement en vieillissant… Ils sont propres d’instinct et font toujours au même endroit : dehors (ce qu’ils préfèrent) ou dans une caisse (de grande taille).

Pour plus de détails : Le cochon nain / vietnamien

Soins

Vermifuge et vaccins nécessaires. Parage des pieds et des défenses.

Stérilisation / Castration INDISPENSABLE : Pour des raisons de comportement et de santé pour les femelles. A faire avant l’age de 6 mois (moins de risques opératoires).

Trouver un vétérinaire avant l’arrivée de son animal est important car les cochons dépérissent très vite dès l’apparition des premiers symptômes.

Pour plus de détails : Soins / Santé

Alimentation

Contrairement aux idées reçues, votre cochon nain ne peut pas être nourri avec les restes des repas, « pâtées maison », ou nourriture pour d’autres animaux pour éviter des carences alimentaires et l’obésité qui mène rapidement à une cécité et à des problèmes d’arthrose. Une nourriture végétarienne est conseillée.

Préférez à tout autre type d’aliment, des granulés pour cochons nains : spécialement équilibrés pour répondre à leur besoins spécifiques SANS les faire grossir.

Une nourriture pour porcs d’élevage gamme TRUIE GESTANTE uniquement peut etre utilisé car elle n’est pas engraissante. Vérifiez que les taux de protéines : < 14% et de lipides : < 5%)

Compléments : Apports quotidiens en légumes et fruits frais (2/3 légumes 1/3 fruits), foin, herbage

Quantité : 1 à 2 % du poids de votre cochon par jour à ajuster en fonction de son age et activité (ex : 300 à 600 gr par jour de granulés et légumes et fruits frais pour un cochon de 30 kg à diviser en deux repas).

Eau : Il est VITAL qu’une une gamelle d’eau fraîche soit TOUJOURS à disposition pour éviter toxicité au sel (fatale) et problème de régulation de température. Mouillez toujours les granulés ou la farine des repas.

NE JAMAIS DONNER : Croquettes pour chiens/chats : toxiques voir fatales ! Nourriture toute prête pour d’autres animaux (Risques de toxicité) ; Restes de repas ; Viande ; Sel (hautement toxique) ; Chocolat (très toxique) ou d’aliment trop gras : risque de toxicité.

Pour plus de détails : Alimentation

Comportement / Education

Le cochon n’est pas un prédateur mais une proie. Il est d’un naturel craintif et a besoin d’être apprivoisé et cela demande beaucoup de temps, patience, câlins et gratouilles ! Son instinct peureux ressortira à chaque situation nouvelle. C’est à vous de le rassurer. Il faut gagner sa confiance et ne jamais la trahir. Il ne peut être contraint, puni, surpris ou restreint (et encore moins frappé !). Un chien vous pardonnera, pas un cochon.

Sieste avec un cochon nain. Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Tirelire en flag de petite sieste avec son « papa » ?!…

Réussir son arrivée et adaptation : Installer votre cochon dans une pièce de petite taille au départ, ayant un sol non glissant (très important pour lui éviter du stress). Couchage (panier plastique avec plein de couvertures, oubliez couette et coussins qu’ils mangeront (occlusion intestinale), gamelles dans un coin et caisse à litière dans le coin opposé. C’est la pièce de votre cochon. C’est la qu’il s’y réfugiera en cas de stress ou que vous l’isolerez quelques minutes en cas de bêtises. C’est à partir de cette pièce (après quelques jours d’acclimatation seulement) qu’il découvrira le reste de son environnement de façon progressive et sous surveillance constante pour éviter un « accident » de propreté ! Instaurez vos règles de vie des le départ et tenez-vous y ! Ex : Si le canapé est interdit, il doit l’être dès le début. Pas d’exception ! Même une fois !
Ne pas le mettre dans le jardin tant qu’il ne répond pas à son nom et qu’il a peur de vous ! Un cochon court vite et vous le stresserez en essayant de le rattraper. La confiance qu’il vous aura donnée sera perdue !

Technique d’éducation par renforcement des attitudes positives : la carotte SANS le bâton. Sinon vous n’arriverez à rien. Récompensez chaque bonne attitude et ordre effectué par la voix, les gratouilles et la nourriture (grain de mais, bout de concombre, etc…). Il faut ruser pour que votre cochon pense qu’il agit de son propre chef. Pour indiquer votre mécontentement : bêtise ou limites à respecter, utilisez un « NON » ferme, un isolement de quelques minutes dans SA pièce ou votre corps pour le faire battre en retraite (indication de la soumission chez le cochon). Ne jamais crier, taper ou punir. Toujours garder le contrôle sans agressivité. Sinon vous n’arriverez pas à vos fins, perdrez sa confiance et des semaines d’éducation… Cette méthode « positive » est la seule qui convienne aux cochons ! Nombre de problèmes de comportement viennent de l’application de méthodes d’éducation canine où on utilise contrainte et punition… Nerfs solides, patience et entêtement sont vos meilleurs armes ! (Le cochon n’est pas un animal pour tout le monde !)

L’attitude de votre animal comme son caractère seront déterminés par la place qu’il occupe au sein de la famille. Si il domine, il sera agressif et n’en fera qu’à sa tête et sera stressé. Si il vous considère comme le dominant il sera gentil, obéissant et sera rassuré. Ce n’est pas un service à lui rendre que le laisser s’installer dans la place du chef. Il n’y sera pas heureux, vous non plus et ça risque de mal finir (abandon…)

Asseoir sa place de dominant passe différents gestes de la vie de tous les jours : lui imposer des limites, ne jamais céder devant son coté têtu, à ne pas répondre s’il réclame, à ne pas l’enjamber (c’est lui qui doit se pousser) et lui apprendre à exécuter des « tours » ou exercices comme « assis » !

Séance d'éducation de cochon nain. Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

donnez l’instruction « assis » !

Problèmes possibles avec les enfants en bas age et les chiens. Le cochon peut considérer l’enfant (de petite taille) comme inférieur hiérarchique et montrer alors de l’agressivité enviers lui. Ne jamais les laisser seuls sans surveillance. Les chiens et les cochons communiquent mal entre eux et les accidents sont fréquents. Ne jamais les laisser sans surveillance (prédateur / proie).

Occupation du cochon : c’est un explorateur ! Il a besoin de retourner le sol, les feuilles, de brouter, de chercher, de fouiller avec son groin de façon quotidienne. C’est instinctif et vital pour lui. Comme les roulades dans la boue.

Un jardin est primordial : trous, massifs dévastés feront partie du paysage !

Trou de cochon nain, protection du massif par une cloture electrique. Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Clôture électrique protégeant le massif

Trou de cochon nain, protection du massif par une cloture electrique. Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Trou

Ne pas lui donner les moyens de répondre à ses instincts de fouilleur est cruel. C’est comme si vous empêchiez un marathonien de courir…

Très intelligent il a besoin de s’occuper l’esprit : Apprenez lui des tours, ils adorent apprendre. Laissez-lui des jouets : cartons, papiers à déchiqueter, couvertures en boule et quelques grains de mais pour qu’il les explore avec le groin, balles, etc.…

jeu - enrichissement de l'environnement - Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Emmenez-le se promener en laisse, chez des amis, variez ses occupations ! Stimulez-le. Sinon il deviendra grincheux et feignant en vieillissant…

promenade en laisse - enrichissement de l'environnement - Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Marge et Rosalie en balade avec Séverine et Marylou
Attention les cochons sur cette photo n’ont pas du tout leur taille adulte !

Remise en cause de l’autorité et manipulation : dès les premières semaines et tout au long de sa vie il va régulièrement remettre votre autorité en question. Vous devrez reconnaître ses tests et ne JAMAIS céder (et ce même les matins où vous êtes pressés…) sinon vous vivrez un enfer au quotidien et il a de grandes chances que vous finissiez par l’abandonner… Il va toujours tenter de vous manipuler : gémir puis hurler pour obtenir de la nourriture est un exemple classique. Si vous ne cédez jamais il cessera et ne recommencera pas. Si vous craquez UNE fois, vous êtes foutu pour le reste de vos jours ! Le cochon à la différence du chien ne laisse passer aucune erreur d’éducation et à une mémoire d’éléphant !
REGLE D’OR : NE JAMAIS donner de nourriture à un cochon sans qu’il l’ait gagné (exécution d’un ordre)

Pour plus de détails : Education , méthode d’apprentissage, probleme de comportementarrivée chez vous , vie au quotidien , enrichir son environnement

Installations / Aménagements de l’habitat

Escaliers : pas compatibles avec le cochon. Adultes, ils ne peuvent pas les franchir. Eviter toute descente de marche (même isolée) car leurs articulations souffrent beaucoup (même bébés).

rampe d'accès - amenagement - Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroinrampe d'accès - amenagement - Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Plans inclinés, rampes d’accès et barrières empêchant l’accès aux marches sont indispensables

Cloture d’enclos ou de jardin indispensable et renforcé par une clôture électrique. Les cochons ont la force d’un poney et rien ne les arrêtera si ce n’est un ruban de cloture electrique apposé le long à votre clôture actuelle.

cloture electrique - amenagement - Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Grillage avec une double clôture électrique placée à 20 cm du sol (un ruban de chaque coté du grillage) pour empêcher les cochons de sortir du jardin et les animaux extérieurs d’y rentrer.

Appart : VIVEMENT DECONSEILLE. 99% des cochons vivants en appart finissent par être abandonnés. Trop de travail pour la famille qui s’en occupe… le cochon ne pouvant pas se dépenser (en retournant le sol d’un jardin), il s’y ennuiera et fera des dégâts et ce malgré toute la bonne volonté du maître pour le sortir dehors !

En maison : deux options :

1) Vie 100 % à l’extérieur : Box ou cabane NECESSAIRE.. Bien isolée, au sec (toujours) et à l’abri du vent (porte calfeutrée). Y déposer beaucoup de paille et/ou couvertures (sèches) pour que vos cochons puissent s’y enfouir. Chauffage d’appoint en hiver nécessaire. En été, un coin ombragé est indispensable.

2) Vie à l’intérieur : comme un chien, ils peuvent vivre « dedans » avec accès au jardin et dormir dans un panier dans le salon ! Attention aux chaud et froid en hiver, sortez les peu de temps ou couvrez-les !

De façon générale, un cochon vivant sans autre copain de son espèce s’ennuiera car les cochons vivent normalement en horde et ont besoin de vivre avec d’autres individus de leur espèce. C’est pourquoi, si vous comptez le faire vivre 100% dehors, ou s’il vit dedans mais qu’il n’y a pas d’humain en journée, adoptez non pas un mais deux cochons. Sinon c’est tout simplement cruel…

Réaménagement : Il faut mettre hors de portée de groin tout aliment ou produit dangereux : réaménagez placards et poubelles. Ils peuvent ouvrir frigo et tiroirs… Les plantes d’intérieur, sacs à main et tout objet au sol sont des centres d’intérêt potentiels ! Prévoir des tapis pour les sols glissants et rampes pour les marches. Dans le jardin : arracher les plantes toxiques, protéger fleurs et massifs d’une clôture électrique.

transport cochon eduqué - Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Transport en voiture : possible mais moins facile que le transport d’un chien : rampe d’accès indispensable ! Une caisse de transport est vivement conseillée.

transporter un cochon en toute securité à l'aide d'une caisse de transport - Cochon nain, cochon vietnamien, mini cochon, cochon miniature désignent le meme type de cochon ! Attention aux arnaques ! - association GroinGroin

Et il faut les habituer progressivement : pipi et caca de stress durant les premier voyages sont habituels ! Attention : les cochons ci dessous n’ont pas leur taille adulte !

Pour plus de détails : Habitat/Aménagements , le coin juridique

Choisir son cochon

N’hésitez pas à passer du temps et faire des kilomètres pour aller chercher votre animal, car un cochon vit 15 ans et vous regretterez vite votre précipitation si vous vous retrouvez avec un animal difficile à éduquer ou ayant des problèmes de santé. Mettez toutes les chances de votre côté en prenant un cochon bien équilibré, non consanguin, sevré correctement (6-8 semaines mini). Si vous passez par un soit disant éleveur ou particulier « vendant » des cochons (ce qu’on déconseille vivement : passer par un refuge ou une association de protection animale est tellement mieux d’un point de vue éthique et du sérieux des informations données) tester bien la compétence de la personne en lui posant différentes questions !

Avoir la possibilité de voir les parents et les installations est indispensable !

Une bonne solution : Adopter un cochon abandonné !
Adultes, bébés de portée non voulues sont nombreux.

Service d’adoption GroinGroin

Et surtout éviter de prendre un cochon d’une personne ou structure :

Vous annonçant un poids adulte irréaliste de moins de 30 kg : ON VOUS MENT Certains allant même jusqu’à inventer des noms de race ! ;
Ne vous laissant pas voir les parents, les installations ou qui le font sur rendez vous uniquement !
Ne vous laissant pas choisir votre animal parmi sa portée ;
Ne vous apportant pas la preuve que les animaux ne sont pas consanguins ;
Se proposant de vous envoyer l’animal par transporteur en colis ;
Ne vous posant pas de question sur votre habitat, animaux, mode de vie et connaissance des cochons nains ;
Refusant de vous donner les coordonnées d’autres personnes ayant pris un animal chez eux ;
Vous proposant des bébés sevrés trop tôt (avant 6-8 semaines) ou vous proposant de les biberonner pour soit-disant pour faciliter l’apprivoisement car cela induit TOUJOURS des problèmes de comportements ;
Dont la mère est sauvage car elle transmettra la peur de l’homme à ses bébés !
Dont la mère et les bébés ne sont pas vermifuges, ni vaccinés ;
Dont les bébés ne sont pas manipulés quotidiennement
Et surtout, EVITER LES ANIMALERIES : Les vendeurs ne sont absolument pas formés et n’ont aucune connaissance des particularités des cochons.

Pour plus de détails : Où trouver son cochon , Choisir son cochon , Cochons à adopter , Avoir une portée ,

A coté des aménagements et concessions que vous devrez faire, vous allez découvrir un animal passionnant, hautement intelligent, très complice et rigolo (c’est le seul animal qui vous fasse des blagues !). Contrairement au chien qui vous donne sa confiance d’entrée de jeu, le cochon choisi de vous la donner. Vous partagerez beaucoup avec lui. Le cochon s’attache très profondément à celui qui s’occupe de lui. Il peut même se laisser mourir s’il s’en trouve séparé. C’est pourquoi il faut s’informer, dialoguer avec d’autres passionnés de cochons (aller sur place) et longuement réfléchir avant de se lancer…