Cochon agressif

Ecrit par groingroin | Dans Mauvais comportement | Le 20-07-2010

Tous les cochons sont agressifs. Cela fait partie de leur comportement naturel.

Certains cochons peuvent développer des comportements agressifs envers les humains ou les autres animaux. En règle générale, cela a lieu entre l’âge de un an et demi et trois ans. Ils commencent souvent par être agressifs envers vos invités, puis envers les personnes de votre famille qu’ils considèrent les plus vulnérables (vos autres animaux, vos enfants), puis finalement envers vous si vous ne prenez pas les mesures nécessaires dès le départ. Il faut enrayer ce processus très vite car sinon les cochons vont apprendre à utiliser cette agressivité pour obtenir tout ce qu’ils veulent. De plus, lors d’accès d’agressivité, ils secrètent des poussées d’adrénaline qui sont très agréables pour eux. Et la dernière chose que vous voulez c’est qu’ils fassent le lien entre être agressif et ces montées d’adrénaline. Car il sera alors très difficile de leur faire passer cette mauvaise habitude. C’est pour cette raison qu’on doit toujours veiller à ne pas les « fâcher » et utiliser plutôt une méthode d’apprentissage par renforcement de leurs bons comportements.


Ils ont plusieurs façons d’exprimer leur agressivité


  1. Ils râlent pour vous faire comprendre que vous les déranger…
  2. Si le râlement n’est pas suffisant, ils peuvent alors faire mine de vouloir vous mordre ou vous mordent carrément par un mouvement de tête brusque sur le coté. Ce mouvement est très vif et, très souvent, on ne le voit pas arriver.
  3. Ils peuvent également charger.

Une attaque « en virgule ». Le corps du cochon se met en arc de cercle et se déplace en crabe vers sa victime…


Plusieurs causes sont possibles :

– Il a longtemps été dit que l’âge du sevrage pouvait jouer : sevrés à moins de 6 semaines de la mère et/ou séparé de sa fratrie avant 8 semaines favorisait les risques d’agressivité. Or une étude à paraître du Dr TYNES tendrait à montrer que l’âge du sevrage (avant ou après six semaines) n’aurait pas d’influence sur l’agressivité des cochons. Ce n’est pas une raison pour les sevrer trop tôt quand même ! Ils ont besoin de ce temps d’apprentissage avec la mère et leurs frères et soeurs pour se socialiser sans quoi des problèmes de comportement surviendront au cours de leur vie !!

Age du severage

– Les mauvais traitements : pour les raisons évoquées un peu plus haut, si votre cochon a été maltraité et a pris l’habitude d’être agressif pour se défendre, il aura tendance à garder ce type de comportement jusqu’à ce qu’il fasse de nouveau confiance aux humains.

– Mais la cause principale est en général une mauvaise éducation par manque d’information qui conduit à une mauvaise compréhension du comportement de ces animaux. Eduquer ou dresser un cochon comme on dresserait un chien le rendra agressif car ce n’est pas du tout adapté au mode de fonctionnement des cochons.

Le fait de ne pas vous considérer comme le dominant du groupe dans lequel il vit le rendra agressif. Car s’il n’est pas sûr de sa place et de la vôtre au sein du groupe, il cherchera toujours à vous confronter afin de définir cette place. Cela le poussera alors à remettre en question par l’agressivité les directives qui lui sont données.

Les remèdes


Il n’y a pas de solution miracle. S’attaquer aux expressions de l’agressivité (morsure, charge, etc..) ne sert pas à grand chose si vous ne vous attaquez pas aux causes premières de l’agressivité. C’est donc un travail de fond. Comme on l’a déjà vu, plus votre cochon aura été agressif longtemps, plus il sera dur de le rééduquer. L’idéal étant d’étouffer dans l’œuf le moindre comportement agressif de votre cochon. Si votre animal est agressif depuis quelque temps déjà, vous allez devoir reprendre votre place de dominant avant toute chose. Une fois la place du cochon redéfinie, le respect des humains regagné, l’agressivité du cochon va disparaître.

Ne vous étonnez pas si votre cochon semble être encore plus agressif lors des premiers temps de la rééducation. C’est normal. En effet, vous allez devoir regagner votre place de dominant et votre cochon ne se soumettra pas sans « affrontement », puisque à ses yeux vous n’êtes pas au-dessus de lui ! Une fois qu’il aura accepté votre place, il se soumettra et tout rentrera dans l’ordre.

Il va falloir en parallèle traiter le fond du problème et les excès d’agressivité lorsqu’ils surviennent. Si vous ne vous attaquez qu’aux signes d’agressivité en tant que tels, vous ne résoudrez rien car vous ne traiterez pas la cause profonde de cette agressivité.

Or le fond du problème n’est pas l’animal mais le comportement des humains face à cet animal donc ce que l’on va devoir changer c’est le comportement de la famille envers le cochon.

Il n’est pas possible de modifier l’instinct naturel du cochon à se battre pour gagner sa place de leader dans le groupe. C’est un comportement naturel et il fait seulement ce que sont supposés faire les membres de son espèce. Il cherche à prendre la responsabilité de guider le reste du groupe parce que les membres de la famille ont commis l’erreur de trop le gâter.  S’il n’a pas la sensation qu’un autre que lui agit comme un dominant, il va devoir faire le boulot lui-même

Rééducation de votre animal


Il va donc falloir changer votre attitude générale envers votre animal. Il va falloir vous repositionner comme le dominant du groupe.

Il faut que toute la famille se mette à traiter l’animal de la même façon. Il faut éviter de contourner les problème, de trop gâter le cochon (lui donner de la nourriture sans lui demander de la gagner avant) et surtout ne plus jamais  céder à ses demandes ou tentatives de manipulation. C’est très important.

Séraphine en pleine sieste avec Eric, qui n'hésitera pas à la déranger s'il veut se lever, malgré d’éventuels grognements de mécontentement…

Tout d’abord, vous devrez regagner le respect de votre animal. La meilleure façon de faire cela et de lui montrer que vous êtes au contrôle « physiquement ». Cela passe par des exercices et en particulier celui du « reculer ». En effet, dans la nature un cochon qui est soumis recule devant son congénère dominant en signe de soumission.

L’exercice du reculer : dans le but de rééduquer le cochon, cet exercice devra être réalisé plusieurs fois par jour au début et répété tous les jours. Le reculer ne sera pas demandé comme un autre exercice car on demande plus un geste de soumission que la réalisation d’un exercice à proprement parler.

Faire reculer un cochon lui envoie le message que c’est vous qui êtes en charge du groupe dans lequel il vit.

Placez-vous devant votre animal, ne dites rien, et avec votre pied poussez gentiment votre cochon en arrière en le regardant droit dans les yeux.

En cas de charge de votre cochon, dites-lui « NON » et faites-le reculer comme on vient de le décrire. Ce n’est pas une punition, c’est une façon de montrer à l’animal que c’est vous qui êtes aux commandes.

Apprenez-lui des tours ou faites lui faire des exercices. « Assis », « pas bouger », « vas dans ta niche », sont de bons exemples d’exercices qui forcent votre cochon au respect et vous font apparaître à ses yeux comme son leader.

Ces exercices doivent être faits quotidiennement si vous voulez diminuer l’agressivité de votre cochon.

Assis !

Posture physique : tenez-vous droit, prenez une voix autoritaire lorsque vous lui donnez une instruction. Ne cédez pas tant que votre cochon n’a pas obéi, mais récompensez-le dès lors qu’il le fait du premier coup et complètement.

Ne montrez jamais à votre cochon que vous avez peur de lui. Ne jamais battre en retraite devant lui.  Votre cochon vous observe tout le temps et agit en conséquence. Un pas de recul de votre part ou mouvement de recul du haut de votre corps sera considéré par votre animal comme un signe de soumission de votre part !

Un cochon heureux et bien dans sa peau sait exactement ce qu’on attend de lui.

Souvenez-vous que le cochon ne veut pas vraiment devenir le leader. Dès que vous agirez comme tel, il sera soulagé et content de suivre vos directives.

Etablir des limites, des routines renforcent le sentiment de l’animal que vous êtes au contrôle. Ne le laissez pas tout faire chez vous ou avoir accès à toutes les pièces de la maison. Cela ne ferait que renforcer son sentiment de domination. Instaurez des règles de vie et faites les lui respecter.

Etre ferme, constant tout en respectant constamment votre animal et en étant gentil portera ses fruits sur le long terme.

Vous pouvez aussi choisir de faire vivre votre animal dehors : cela détourne l’agressivité du cochon. Il ne vit plus chez vous donc n’entre plus en compétition avec vous ;

Vous pouvez aussi adopter un autre cochon. Cela va radicalement changer le comportement de votre cochon et stopper son agressivité envers vous et les autres membres de votre famille (humains, et animaux) car il aura un autre de son espèce à qui se mesurer ! Deux cochons sont plus faciles à éduquer qu’un seul ! Vraiment !

Lui faire faire un peu d’exercice contribuera à le rendre plus docile. Ca l’occupera, le fatiguera et le rendra plus aimable !

Etablir une routine : cela apporte aux cochons nains de la sécurité et leur fait comprendre que vous êtes aux commandes.

Traiter les symptômes du problème


On vient de voir quoi faire pour améliorer les choses sur le long terme mais comment réagir aux attitudes agressives de votre animal sans se fâcher et en étant constructif ? L’important c’est de tourner le négatif en positif sans se fâcher.

Votre cochon dort sur vos genoux et vous voulez vous lever, il râle. Quoi faire ?
Vous devez lui faire comprendre qu’il n’a pas à râler. A chaque fois. Lorsque vous le poussez et qu’il râle au lieu de se lever. Dites-lui « NON » d’une voix ferme et grave lorsqu’il pousse son grognement de râlement. Recommencez à le pousser gentiment, s’il grogne encore, dites « NON » une fois de plus et écartez-le de vous. Ne le laissez pas revenir sur vous. Un cochon râleur n’a pas à avoir le privilège de vous faire un câlin ! Ignorez-le pendant quelques minutes.

Votre cochon pour une raison ou pour une autre essaye de vous mordre par un mouvement de tête sur le côté.
Saisissez son groin d’une main d’un coup (mais sans lui faire mal) et maintenir sa bouche fermée en disant « NON » pendant quelques secondes. Sans serrer. Juste empêchez-le d’ouvrir la bouche s’il essaye.  Si votre cochon était en train de manger quelque chose, arrêter de suite de le nourrir. Un cochon qui essaye de mordre ne doit pas être nourri juste après sa tentative, ni câliné. Le fait de lui maintenir le groin ne doit pas mener à une bataille. Mais juste lui montrer que c’est interdit. Le cochon doit accepter ce geste sans se fâcher. Sinon cela ne sert à rien. Pour cela il est utile d’apprendre à votre animal à accepter ce geste lorsqu’il est de bonne composition.  Apprenez-lui gentiment à accepter ce geste lorsqu’il dort sur vos genoux par exemple ou vous fait un câlin. Commencez par lui maintenir le groin (sans serrer) pendant quelques secondes puis augmenter jusqu’à 10-15 secondes.

Votre cochon par accident vous pince en prenant un peu trop vite le morceau de pomme de vos doigts.
Dites « NON » et surtout ne lui donnez pas le morceau de pomme qu’il attendait. Ne pas le nourrir pendant la demi-heure qui suit l’accident.

Pour apprendre à votre cochon à prendre doucement les aliments que vous lui tendez, poser les dans le creux de votre poing (pouce rentré).

... S'il vous pince, ne lui donnez pas la nourriture, recommencez plus tard.

Si vous voulez vous montrer plus sévère, alors vous pouvez le soulever un peu de terre (les pattes arrière restant sur le sol) et le faire reculer en disant « NON ». Sans crier, sans s’énerver mais fermement. S’il ne se calme pas alors il est temps de l’isoler (juste quelques minutes) dans sa pièce. Encore une fois ce n’est pas une punition, mais un moyen pour qu’il retrouve ses esprits et se calme.

Je conseillerai d’isoler l’animal à chaque tentative de morsure. Même non aboutie. (Après lui avoir dit « NON » et maintenu le groin pendant quelques secondes).

Si votre animal charge,
tenez-vous droit, regardez-le dans les yeux en disant « NON ». Et faites-le reculer en utilisant votre pied. Ce n’est pas une punition, c’est juste un signe de domination de votre part. Le faire reculer lui montre qu’il a perdu la bataille. Isolez-le quelques minutes après cette tentative d’agression.

Bloquez la charge ou l’attaque avec votre pied, ...

..., puis avancez vers votre cochon pour le faire reculer. Ne reculez jamais car aux yeux de votre animal, il aurait gagné !

Bien qu’il ne faille jamais hésiter à déranger votre cochon même si vous savez qu’il risque de grogner de mécontentement, la seule exception à cette « nouvelle politique de cohabitation » serait la suivante : si vous avez des invités, isoler votre cochon de ces derniers afin qu’il ne les charge pas ou n’essaye pas de les attaquer. En effet, si vos invités reculent ou montrent de la peur vis à vis de votre cochon cela va envoyer un mauvais message à votre animal. Par contre si vous avez des amis courageux et au courant de la situation alors vous pourrez vous en servir pour envoyer le bon message à votre animal. Donner une planche ou une chaise à vos amis avant même qu’ils soient en contact avec l’animal.

planche guide-cochon

Ainsi, à la moindre charge ou signe d’agressivité de votre cochon, ils ne devront pas reculer, mais mettre la planche ou la chaise entre eux et le cochon et le faire sortir de la pièce où s’est passée l’agression.