Méthode générale d’apprentissage

Ecrit par groingroin | Dans Methode d'apprentissage | Le 28-07-2010

La méthode d’apprentissage à utiliser avec votre cochon – différente du dressage basé sur la contrainte – s’articule autour de trois phases distinctes à répéter à chaque nouvel apprentissage : L’instruction, la félicitation verbale, la récompense.  Avant de rentrer dans le détail de cette méthode, assurez vous que vous avez bien assimilié le chapitre « éducation : les bases »

Des exemples de « tours » tel que « assis » ou « va dans ton panier » sont détaillées dans le chapitre exemples de tours / instructions pour le cochon nain


1) L’instruction

L’instruction est donnée en utilisant un ou un groupe de mots simples. Utiliser toujours le même mot ou groupe de mots pour le même ordre.

Réfléchissez aux mots que vous allez utiliser pour différentes instructions afin qu’elles aient une sonorité bien distincte et qu’il n’y ait pas de confusion possible entre deux instructions. (Par exemple « assis » et « ici » ne devraient pas être utilisés. Changer « ici » par « la ».

Tenez vous bien droit, accompagnez votre instruction verbale d’un geste spécifique de la main. Les cochons y sont sensibles.

Tenez vous bien droit, accompagnez votre instruction verbale d’un geste spécifique de la main. Les cochons y sont sensibles.

L’instruction ne doit être prononcée qu’une fois et exécutée immédiatement. Si vous avez tendance à le répéter de façon continue avant que votre cochon n’obéisse, il traînera toujours à l’exécuter.

Avant de donner une instruction à votre cochon, prononcer toujours son nom afin de capter son attention.

Il est très important de ne pas prendre un ton de voix interrogatif. Si vous agissez comme si vous ne vous attendiez pas à ce qu’il vous obéisse (par le son de votre voix), votre cochon ne vous prendra pas au sérieux. Utiliser une voix grave et ferme dira à l’animal que vous attendez de lui qu’il obéisse. Ne laissez pas votre voix s’éteindre en fin de phrase.



2) La félicitation verbale

Utiliser une expression verbale (toujours la même) afin d’indiquer à votre animal qu’il vient de réussir (à l’instant même ou il réussit son exécution). Cela va l’aider à comprendre ce que vous attendez de lui plus facilement. Et lui permettre de se concentrer sur la prochaine instruction à venir ou à la récompense à venir.

La félicitation verbale indique au cochon qu’il a réussi son exercice.

« C’est bien » ou « parfait » ou n’importe quel mot du moment que vous utilisez toujours le même. A titre indicatif, j’utiliserai « c’est bien » dans tous les exemples cités dans ce document.



3) La récompense

Lui donner une friandise (salade, concombre, morceau de fruit) en associant un mot au geste (exemple : « gagné » « bravo » « bonbon » « c’est tout »). Le mot accompagnant la récompense lui indique qu’il n’a plus à attendre d’autre nourriture, qu’il a été récompensé pour ce qu’il venait de faire.

A titre indicatif, j’utiliserai « bonbon » dans tous les exemples cités dans ce document.

Attention: ne jamais récompenser une instruction effectuée à moitié ou pas complètement satisfaisante ! Sinon votre cochon prendra l’habitude d’obéir à moitié !

Afin d’être plus efficace encore, utiliser des récompenses variées auxquelles ne s’attend pas  à l’avance votre cochon : un morceau de salade, dix morceaux de salade d’un coup ou un morceau de camembert n’ont pas le même impact sur le cochon. S’il n’est pas sur à l’avance de la récompense qui va tomber, il va se démener à chaque fois pour essayer de gagner le gros lot !

Utilisez des récompenses variées pour stimuler l’intérêt de votre cochon

Varier également la durée de l’exercice avant de récompenser votre cochon pour qu’il n’apprenne pas qu’au bout de 10 secondes de tel exercice, il peut s’arrêter.

Votre outil principal : l’intonation de votre voix

Votre voix doit refléter ce que vous attendez de votre animal. Ceci est vrai pour tous les animaux. Un animal répondra différemment aux différents types d’intonation que vous prendrez.

Utiliser une voix grave pour capter l’attention et le respect de votre cochon.

Utiliser une voix rapide, aigu, reconnaissante pour féliciter votre animal.

Utiliser une voix autoritaire et profonde pour donner une instruction à votre cochon.

Utiliser une voix grave et gutturale pour réprimander ou corriger votre cochon.

Utiliser une voix enthousiaste pour le motiver.

Les femmes ont des voix plus aiguës que les hommes et elles peuvent sembler moins autoritaires. C’est pourquoi, une femme devra prendre une voix plus grave que d’habitude et faire attention à ne pas se trahir.

______________________________________________________

Maintenant que vous maitrisez la méthode, vous pouvez passer aux exercices pratiques !