Races & Types

 

 

Origines & Races

 

Origines

Races Actuelles

 

 

 

Retour à

La page principale

 

Après avoir lu la description des quatre principales races vietnamiennes dont nos cochons nains actuels descendent (voir le chapitre Origines), voici un descriptif des types de cochons nains qu'on peut trouver en France :

cochons Vietnamiens (appelé également cochon chinois ou asiatique),

cochons de Nouvelle Calédonie (fausse race !),

cochons nains typés "sauvages" et

cochons Yucatan.

Attention aux appellations telles que croisements "Pécari" ou cochons américains

 

Vous trouverez des infos sur d'autres races à travers le monde comme :

 

 

En France

 

Si les cochons nains qu’on trouve dans notre pays descendent des principales races vietnamiennes décrites le chapitre Origines voici un descriptif des types ou appellations que l’on peut rencontrer décrivant nos cochons nains.

 

Lilou, Clide, Louna et Bogus (de la Lilouterie)

 

 

Le cochon vietnamien (appelé aussi cochon chinois ou cochon asiatique)

 

Une confusion de langage fait que l'on désigne en France comme "vietnamiens", "chinois" ou "asiatiques" les cochons noirs au groin court, oreilles très courtes et à la peau très fripée qui ont un gabarit adulte plus imposant (80 kg), alors que ces cochons sont de la race vietnamienne "I" qui n'est qu'une des 4 principales races naines au Vietnam (voir le chapitre Origine ci dessus).

On ne devrait pas les qualifier de vietnamiens mais de "I". Cela éviterait de croire qu'il existe un seul type de cochons vietnamiens et que les autres types de cochons nains ne sont pas d'origines vietnamiennes, alors qu'ils le sont aussi!

 

Chloé à Noël !

 Youyoute, race » I »

     

Certains croisements entre ce genre de cochons et d'autres cochons nains à la peau claire peuvent donner un faciès et un corps très typés "vietnamien" "I" mais avec une robe claire.

 

 

Le cochon nain dit de « Nouvelle Calédonie »

 

Dans notre pays, on appelle cochons de Nouvelle Calédonie un certain type de cochons nains ayant une tête plus longue que le vietnamien (de race "I") avec un groin plus long.

Harry et Rosalie

 

Leur dos est un peu moins ensellé et leur ventre un peu moins bedonnant. Ils sont également bien moins fripés. Leur robe peut varier : noire, rose ou rose avec des taches grises ou noires (on dit aussi « blanc » pour parler des cochons roses à cause de leur poils blanc) et leur gabarit un peu moins imposant (entre 35 et 60 Kg). Je n'étais pas convaincue de l'existence d'une telle race car toutes les pistes menaient à un seul élevage... Après vérification auprès de l'institut de l'agriculture et de la faune de Nouvelle Calédonie, il m'a été confirmé qu'il n'y a pas de race de cochons de Nouvelle Calédonie !

 

  

   

Ce type de cochons nains est en fait un mélange entre différentes races vietnamiennes C'est le type le plus courant en France.

 

 

Le cochon nain typé plus sauvage…

 

On peut trouver en France des cochons typés plus « sauvages » que les traditionnels vietnamiens "I" ou cochons nains communs (appelé de Nouvelle Calédonie par erreur). Cela se voit surtout à leur robe qui présente dans les premiers mois de leur vie des stries semblables à celles des marcassins. Celles ci s’estompent au fur et à mesure que le cochon grandit. Elles laissent place à des robes marron ou rousses qui grisent en vieillissant ou a des robes types « Pinto » (gris à taches noires par exemple) leur tête est plus triangulaire (de profil).

 

Ce type de cochons nains est très certainement le fruit de croisements entre les principales races vietnamiennes

 

Louna, bébé puis adolescente, robe marron-rousse

 

Attention, beaucoup d’éleveurs vont vous faire croire qu’introduire une souche sauvage dans leur lignée va réduire la taille des animaux produits. C’est tout simplement faux… En effet, un sanglier ou cochon sauvage est bien plus imposant qu’un cochon nain… comment pourraient ils alors donner des animaux plus petits ?

 

 Marge, bébé puis adolescente, robe arlequin

 

 

Le cochon nain croisé « Pécari »…

 

Certains éleveurs disent avoir fait des croisements de leurs cochons nains avec des cochons « Pécari » et que grâce à ces croisements la taille de leur cochon en est réduite ! Tout d’abord sachez qu’un Pécari ne fait partie de la même famille que celle des cochons (ce n’est pas un suidé mais un tayasuidae) ! A priori le croisement entre un cochon et un pécari serait possible mais donnerai des hybrides (stériles)

 

De plus, les « Pécaris » sont originaires d’Amérique du sud et sont des animaux sauvages.  L’importation de tels animaux sur notre sol est donc très difficile. (Voir impossible). Demandez donc les papiers d’importation, personne ne sera en mesure de vous les fournir. Ensuite, si on part du principe que le croisement est biologiquement possible, ce qui reste à démontrer, cela serait totalement interdit vu que ce sont des animaux sauvages.

 

Bref, restez très vigilant lorsqu’on vous présente un cochon soit disant croisé pécari…

 

 

Les cochons américains

 

Il n’y a pas de race « de cochon américain » ! C’est juste un terme marketing utilisé en France pour décrire les cochons nains en générale et pour essayer de vous faire croire qu’il existe une race différentes des autres en terme de gabarit ! Les cochons nains présents aux USA sont des croisements obtenus à partir de différentes lignées de cochons d'origine vietnamienne importés dans les années 80 ! La grande majorité des cochons nains de compagnie sont même très typés "I" donc un peu plus « imposants » que les autres !

 

 

Quelques cochons nains aux USA…

Ce sont exactement les mêmes que les nôtres !!

 

Donc le terme "cochon américain" employé en France ne veut pas dire grand chose si ce n'est que l'éleveur n'y connaît rien ou essaie de vous "avoir"! Les cochons américains sont pour majorité des cochons vietnamiens de type "I" ou fortement marqué "I" comme décrit ci-dessus.

 

On trouve aussi d’autres races naines aux USA fabriquées par l'homme, bien plus contrôlées que chez nous d’ailleurs, vu que les cochons ont souvent des papiers (comme les chiens chez nous). Ils sont en train d’ailleurs d’essayer de définir des standards, à travers les concours de beauté de cochons nains ! (non, non, vous ne rêvez pas !)

 

Parmi les races de cochons de compagnie aux USA on trouve donc : le Yucatan, des cochons issus de croisements entre Yucatan et les races vietnamiennes ainsi que des Kunekune.

 

 

Les cochons YUCATAN

 

On trouve ces cochons aux USA et quelques spécimen en France.

 

 

Yucatan qu’on trouve en France 

 

Ces cochons domestiques sont issus du sud du Mexique, du Costa Rica et d’autres régions d’Amérique latine. Ce sont les seuls cochons naturellement petits. Ils sont à l’origine de beaucoup de races de cochons nains. Ils proviennent d’un pool de gènes primaire sans introduction de matériel génétique d’autres espèces. Noirs ou gris (ou plus rarement blancs), sans trop de poils, ils ont un profil court et un groin court. Du « Wattles » peut être présent dans certaines lignés. On les retrouve sous différents noms en fonction de leur situation géographique : Maya : « British », Costa Rica : “Pelon De Cartigo”; Latin America : “Cuino”; U.S. : “Mexican Hairless » ou « Labco ».

 

Poids adulte moyen 70 kg pour la ligné normale et 45 kg pour la ligné miniature (la ligné miniature a été développée à l’université du Colorado en 1978)

 

 

Dans le reste du monde

 

 

Les cochons PITMAN-MOORE

 

Cette race a été sélectionnée et développée pour la recherche à l’université du Minnesota et provient d’un croisement de cochons du sud des USA (Floride). Leurs poils sont blancs et ils ont une peau à 8O-9O% blanche avec 1O-4O% de taches noires. Cette race de cochon est uniquement destinée à l’expérimentation animale…

Leur poids adulte est environ 70 kg.

 

 

Les cochons miniatures HANFORD

 

Cochons nains domestiques, développés au départ par le laboratoire HANFORD (plus tard connu sous le nom de Battelle Northwest Research Laboratories situés à Richland, Washington in 1958 dont le propriétaire était Charles River. Cette race est le fruit d’un croisement entre des truies Falouse et des verrats Pittman-Moore

 

Une souche light-colored feral swamp hog et des verrats Yucatan miniature ont été ensuite introduits dans les croisements. Labco strain a été ajouté par la suite. Ils ont moins de graisses sous cutanée que les autres races et ont une peau blanche.

 

Ils ressemblent beaucoup aux cochons de ferme.

Cette race de cochon est uniquement destinée à l’expérimentation animale…

Le poids moyen des cochons adultes est de 100 kg

 

 

Les cochons HORMEL miniature appelés aussi Sinclair ou Minnesota.

 

Cochons domestiques tout d’abord développés à l’institut HORMEL à l’université du Minnesota in 1949. Au début cette race vient d’un croisement entre des cochons Guinéins d’Alabama et des souches sauvage de l’île de Catalina. Ensuite des cochons Piney Woods de Louisiane et des cochons Ras-n-Lansa de Guam ont été incorporés dans les pools de gènes. En l96O, un verrat Yorkshire a été utilise pour introduire une couleur claire Cette race de cochon est uniquement destinée à l’expérimentation animale…

Poids moyen des cochons adultes : 70 kg

 

 

Les cochons PANEPINTO

 

Ces cochons domestiques ont été développés par Linda PANEPINTO à partir de Yucatan en 1978.  Je n’en sais pas plus pour l’instant. Taille : 18 inches, poids : 50kg à l’age adulte. 

 

 

Les cochons miniatures GOTTINGEN

 

Cette race de cochons domestiques a été développée en 1980 à l’université de Goettingen en Allemagne de l’ouest à partir de croisements entre des cochons nains Minnesota et de petits cochons Vietnamiens. Des German Landrace et Hormel ont été introduits dans les croisements. Cette race appartient maintenant à un labo situé au Danemark Ellegaard Gottingen minipigs et sont destinés à l’expérimentation animale uniquement. 

Ils ont un poids moyen de 35-55 kilos

 

 

Les cochons LEE SUNG

 

Cette race de cochons domestiques a été développée en 1975 à l’université de Taiwan à partir de cochons taiwanais à petites oreilles. Ils ont un poids moyen à un an de 30 kilos soit plus de 60 kilos à l'age adulte

 

 

Les cochons OHMINI

 

Ce sont des cochons nains japonais domestiques !  Ils ont été sélectionnés par Hiroshi OMI en 1945 au centre japonais d’animaux domestique. Cette race provident du croisement de différentes autres races comme les Manchurian pigs avec des cochons Hampshire, Duroc domestic, et  Hormel miniature.

 

Ils ont des poils longs et à la différence des autres races de cochons nains ils ont de grandes oreilles tombantes !  Ils ont un ventre bedonnant et une peau plissée. Leur poids moyen à un an est de 35 kg (ce qui donne une 60taine de kilos une fois adulte)

On n’en trouve pas en France, donc si on vous propose une race de cochons nains à oreilles tombantes méfiance ! On est en train de vous placer un cochon de ferme à votre insu !

     

  Accueil