Maladies

Synthèse des infos sur les cochons en 4 pages seulement !

 

 

Pour le détail : 

 

Les Cochons Nains

Caractéristiques

Origines et Races

Comportement naturel

 

Education Porcine...

Education : les bases

Méthode d'apprentissage

 

Cochon à la Maison !

Son arrivée chez vous

Apprendre le quotidien

Mauvais comportements

 

Installations Porcines

Habitat/Aménagements

 

Nutrition du cochon 

Alimentation

 

Santé

Visite chez le vétérinaire

Soins

Prévention

Maladies

Anesthésie

Stérilisation & Castration

Intoxications

La page du Pig Docteur

 

Service d'Adoption

Les cochons à adopter

Conditions d'adoption

 

L'Asso & Refuge

L'association GroinGroin

Le refuge GroinGroin

 

Elevage

Où trouver son cochon

Choisir son cochon

Avoir une portée

 

La Boutique

Les Articles

 

Portraits et Photos

Portraits de cochons

Photos

Films  

 

Media / Evènements

Evènements, actions, etc.

TV, radio, presse

 

Quoi de Neuf Piggy ?

Les dernières infos !

Mises à jour du site

Recevoir infos/newsletters

 

Le Coin Juridique

Ce qu'il faut savoir

 

Sources d'Infos

Liens & sources d'infos

Supports papier & pdf

 

Contacts

Infos générales

Le Pig Docteur (vétérinaire)

Forum (portail cochon de compagnie)

 

Retour page d'accueil

 

 

Vous trouverez ici différentes descriptions de maladie plus ou moins graves :

la gale,

les infections respiratoires,

la rhinite atrophique,

le rouget,

les crises de Dippity ou érythème multiforme,

ulcères,

problèmes urinaires,

arthrose,

cécité,

autres...

 

 

La gale

 

Si votre cochon se gratte beaucoup, il a peut-être la gale. Attention, c’est une zoonose, maladie transmissible à l’homme !

 

Sa peau est rouge, ses poils perdent leur éclat. Il finit par avoir de grosses pellicules et il perd ses couleurs.

Pas de panique, ce n’est pas grave : le vétérinaire lui fera deux injections espacées de 15 jours d’un produit anti-parasitaire (Ivomec par exemple).

Au bout de 3-4 jours, il devrait moins se gratter. Il retrouvera ses couleurs au bout de quelques semaines. Pour l’aider à retrouver plus rapidement une belle peau, vous pouvez lui appliquer de l’argile.

 

 

Les infections respiratoires

 

Les cochons semblent sensibles aux infections respiratoires.

Si votre cochon respire mal, s’il tousse régulièrement (surtout lors d’efforts), s’il vous semble qu’il a les voies respiratoires encombrées (léger râle à la respiration), il a peut-être une infection des voies respiratoires. Amenez-le chez le vétérinaire qui écoutera pour localiser le problème. En général, il s’agit des voies respiratoires supérieures (près de la sortie). Il suffit de quelques jours d’antibiotiques et tout est réglé

 

L’été, s’il fait sec, il se peut que ce soit simplement de l’irritation, due à la poussière et la sécheresse. Une injection peut soulager votre animal.

 

 

Rhinite Atrophique

 

Infection respiratoire. Les cochons y sont très sensibles et c’est pourquoi il est important de faire vacciner votre animal contre cette maladie.

 

 

Le Rouget

 

Le rouget est une maladie infectieuse de la peau. Vous ne devriez pas être confronté à cette maladie car votre animal étant vacciné il n’y a donc normalement aucune raison de l’attraper. A moins, bien sur que votre animal n’ait contractée cette maladie avant d’arriver chez vous. (par transmission de la mère ou par contact avec un autre cochon malade).

 

 

Les crises de Dippity ou érythème multiforme

 

Cette maladie est spécifique aux cochons nains. Elle n’est pas mortelle mais elle est assez spectaculaire.

Les causes ne sont pas clairement définies. Photosensibilité (exposition au soleil, avec coup de soleil ou non), stress, changement soudain d’environnement, etc…)

 

Les différents symptômes :

  • Apparition quasi-spontanée de plaques suintantes / sanguinolentes le long de la colonne vertébrale du cochon. Les plaques (de forme ovale) s’étendent de façon transversale.

  • Faiblesse des membres postérieurs : Lorsque le cochon marche, il peut d’un coup s’écrouler comme si ses postérieurs ne pouvaient plus le porter. Les postérieurs partent en arrière et son ventre touche le sol.

  • Cris de douleur

 

Une crise de DIPPITY peut être accompagnée d’un ou des trois symptômes. Plaque sans faiblesse des postérieurs ; faiblesse des postérieurs sans plaque et sans douleur apparente, etc…

Une crise de DIPPITY dure deux-trois jours environ. Les symptômes disparaissent aussi spontanément qu’ils sont apparus et ce quel que soit le traitement administré.

Il semble que le meilleur traitement soit de mettre le cochon dans un endroit calme qu’il connaît, à l’abri du soleil et lui donner un traitement contre la douleur.

Cette maladie (spécifique cochon nain) n’a pas fait l’objet d’études poussées aux US faute de moyens financiers suffisants.

 

En général, ce sont les cochons entre 0 et un an qui sont sujets à ce type de crises. Les cochons peuvent faire une crise isolée ou différentes crises successives ou espacées ! Il n'y a aucune règle...
Une fois la crise passée, le mieux est de faire vivre votre cochon normalement. Vu qu'on ne connaît pas vraiment les causes, il n'y a aucun type de prévention possible...

 

 

Ulcères

 

Les cochons sont très facilement sujets aux ulcères. Les causes peuvent etre variées, voici les principales :

  • Une anorexie de plus de 24 heures. Un cochon qui tombe malade refusera de manger. En plus de soigner la maladie de départ il est important de soigner en même temps l’ulcère déclanché par l’anorexie.

  • Un régime alimentaire non approprié (d’où l’importance de nourrir les cochons avec un aliment spécial cochon nain !) 

  • Aux infections,

  • Au stress,

  • Aux parasites

Le manque de fibres prédispose souvent le cochon aux ulcères. C’est pourquoi il faut qu’il mange en plus de leur alimentation spéciale cochon nain, des légumes, de l’herbe ou du foin.

 

 

Les problèmes urinaires

 

Obstructions du canal urinaire, calculs, sont assez répandus chez le cochon nain. C’est  une cause importante de mortalité chez le cochon nain. L’eau a un rôle très important à jouer dans la prévention de ces maladies (voir le chapitre eau de ce document).

 

 

Les crises de cystite et de pyélonéphrite

 

La Cystite est une inflammation de la vessie et la néphrite une inflammation du rein. Ces inflammations sont dues à des bactéries.

Cette maladie est une cause de mortalité importante chez les femelles non stérilisées.  Elle peut être accompagnée ou non d’une infection de la vulve. Les femelles peuvent mourir rapidement ou mal répondre aux traitements ou être atteintes périodiquement de cette maladie. C’est très soudain, sans signe précurseur, et la mort peut parfois être le premier signe de cette maladie. Si les urines deviennent alcalines, alors les bactéries se développent plus rapidement.

 

Surveillez la façon d’uriner de votre animal afin de noter

 tout changement suspect dans ses habitudes.

 

Symptômes : difficulté à uriner (jet non continue, position pour uriner mais pas de jet) ou au contraire incontinence.

 

Comportement d’une femelle cochon malade. Elle ne mange pas, est maigre, a les yeux rouges. La région de la vulve est mouillée et des saignements ou du pus peuvent être présents. Des petits dépôts peuvent être trouvés dans leur queue. Les cochons souffrent, et peuvent grincer des dents. Le simple fait d’uriner est douloureux.

 

Les causes peuvent être une trop faible quantité d’eau absorbée, un endroit trop petit forçant le cochon à s’asseoir comme un chien et ainsi contaminer la vulve rapidement.

 

Le diagnostic est basé sur des signes cliniques et la présence de sang et de pus dans les urines. Il est important d’apporter à votre vétérinaire un échantillon des urines de votre animal pour qu’il fasse un test (sinon il prélèvera lui-même). Les animaux infectés ont des protéines et du sang dans leurs urines.

 

 

L'arthrose

 

Cette maladie touche tous les cochons* même si les symptômes apparaissent en générale les cochons adultes et vieillissants. Ce sont en général les coudes qui sont le plus gravement touchés car la majeure partie du poids des cochons est portée par l’avant main.

Cette maladie se manifeste par des boiteries, douleurs de « déblocage » : le matin au réveil et après une sieste ou des douleurs liées au froid et à l’humidité. Les cochons peuvent, pour essayer de se soulager, adopter des postures anormales telles qu’une courbure extrême du dos et/ou une bascule du poids de leur corps sur l’arrière de leurs pieds – ils essayent ainsi de soulager le poids de leur corps sur les parties atteintes -.

 

 

Position caractéristique des cochons atteints d’arthrose

 

Les cochons obèses sont forcément plus prédisposés que les autres.

Monter mais surtout descendre des escaliers ou ne serait ce que quelques marches abîme les articulations et cela donne un terrain favorable à l’arthrose.

C’est pour cela qu’il vaut mieux leur faire utiliser des plans inclinés (faible pente) dès leur plus jeune age. Le mieux étant bien sur de les faire évoluer sur un terrain complètement plat et souple pour amoindrir leurs douleurs.

 

Il est important de noter que le cochon cachera les symptômes de sa maladie le plus longtemps possible - comme tout animal de proie, il essayera de cacher toute faiblesse physique pour survivre le plus longtemps possible -.Ce n’est donc pas parce qu’il n’a pas l’air de souffrir qu’il n’a pas de douleur !

 

L’arthrose ne se soigne pas. C’est pourquoi la prévention est primordiale : mise en place de traitements préventifs à partir de l’age de quatre-cinq ans. Une fois les premiers signes de gêne apparus, on peut soulager la douleur par des médicaments adaptés.

 

Votre vétérinaire vous conseillera dans la mise en place des traitements préventifs ainsi que dans les protocoles anti-douleurs à donner à votre animal en fonction de son degré de souffrance.

 

Cochon atteint d'arthrose essayant de se soulager.

 

Vous pourrez trouver sur le site de l’association GroinGroin courant 2006 une ligne de compléments nutritionnels aidant à retarder l’apparition de l’arthrose.

 

* Conférence du Dr Kristie MOZZACHIO, séminaire cochons nains à l’école vétérinaire de Knoxville, Tennessee, octobre 2005

 

 

Cécité

 

Il y a un très grand risque de cécité chez le cochon obèse ! Des poches de graisse se forment autour des yeux et ferment petit à petit les paupières et votre cochon, qui peut perdre la vue de façon définitive !

 

 

On devrait voir les yeux de tous les cochons !

Régime Régime dans le cas contraire !

Notez la différence entre ces deux cochons !

 

Il est indispensable de surveiller le poids de votre cochon. La lumière ne peut plus arriver jusqu’à la rétine, ce qui peut à long terme lui causer des dommages irréversibles.

 

 

Divers

 

La constipation :

 

Les cochons sont facilement sujets à la constipation. C’est pour cela qu’il est important de donner une alimentation riche en fibres, les laisser brouter de l’herbe plusieurs heures par jour (l’herbe mouillée n’est pas dangereuse !!!)

 

Si votre cochon est constipé depuis 24 heures, ce n’est pas normal, consultez votre vétérinaire. Vous pouvez lui faire avaler de l’huile de paraffine (à raison de 2 ml de paraffine pour 5 kilos). Au bout de quelques heures, il devrait évacuer. Si ce n’est pas le cas ou s’il se constipe à nouveau, consultez un vétérinaire. Attention, l’huile de paraffine ne doit être utilisée qu’occasionnellement. 

 

 

Les vomissements :

 

Les vomissements peuvent être le signe de beaucoup de chose : gastrite, occlusion intestinale, intoxications diverses ; Ne prenez pas de risques et emmenez votre cochon chez votre vétérinaire immédiatement. Souvenez-vous, les cochons montrent peu de signes extérieurs de maladie quand ils le font, il ne faut pas traîner…

 

 

Les rubriques du chapitre Santé donnent quelques informations et conseils concernant la santé des cochons nains mais cela ne remplace en rien une consultation chez un vétérinaire ! !

     

  Accueil